- Une idée se réalise et la vie change
 
Des hommes, des meubles, des objets et une île au milieu dessinée par les bras d’une rivière, la Sorgue. Dans la tranquille cité, voici presque quarante ans une idée germe. Cette idée, glanée de rencontre en rencontre, de convergence, aboutit en 1966 à la création de la première foire à la brocante de l’Isle sur la Sorgue. Elle est non seulement première à l’Isle mais première en province. Elle innove, bien sûr, mais elle inaugure et fixe une nouvelle orientation économique, un nouveau départ, à une cité de pêcheurs, de lainiers, de papetiers, de paysans, qui tous tour à tour, vont disparaître ou presque.

Fini l’époque où la rivière utile nourrissait la population de sa force et de sa pureté où prospéraient truites et écrevisses. Une ville qui en a vu depuis qu’elle a émergé des marécages d’antan. Le temps est révolu où l’incendie blanc des roues à aubes de la Sorgue embrasait le regard des enfants.

La foire du 15 Août 1966 fut un franc succès. Les conjonctions furent au rendez vous des attentes et comme le rapporte René Legier, co-initiateur de cette foire, pour un coup d’essai, ce fut un coup de maître !

Deux mille invitations avaient été envoyées à des notables et des connaissances alentour. Par chance, la veille un reportage passa sur les ondes de l’ORTF. Lors d’un déjeuner au restaurant l’Oustau les initiateurs prennent la décision de reconduire la foire du 15 Août l’année prochaine et dans la foulée d’en créer une seconde au moment de Pâques. L’Isle sur la Sorgue devenait définitivement capitale de la brocante et de l’antiquité, lorsqu’ils eurent l’idée de concentrer sur le même lieu un certain nombre de professionnels de la brocantiquités. Ainsi naquit, à la fin des années 70 la formule des villages donnera l’élan et l’essor que l’on sait à la Venise Contadine.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
copyright 2007 © Webmaster Roch-Thy