Coupe Sainte :
 
 
Texte de Frédéric Mistral (1867)
Musique de Nicolas Saboly (XVIIe)
 
   
Provençaux, voici la coupe
Qui nous vient des Catalans ;
Tour à tour buvons ensemble
Le vin pur de notre cru.

Coupe sainte
Et débordante,
Verse à pleins bords,
Verse à flots
Les enthousiasmes
Et l'énergie des forts !


D'un ancien peuple fier et libre
Nous sommes peut-être la fin;
Et, si les félibres tombent,
Tombera notre nation.

(refrain)

D'une race qui regerme
Peut-être sommes-nous les premiers jets;
De la patrie, peut-être, nous sommes
Les piliers et les chefs.

(refrain)
Verse-nous les espérances
Et les rêves de la jeunesse,
Le souvenir du passé
Et la foi dans l'an qui vient.

(refrain)

Verse-nous la connaissance
Du Vrai comme du Beau
Et les hautes jouissances
Qui se rient de la tombe.

(refrain)

Verse-nous la Poésie
Pour chanter tout ce qui vit,
Car c'est elle l'ambroisie
Qui transforme l'homme en dieu.

(refrain)

Pour la gloire du pays
Vous enfin nos complices,
Catalans, de loin, ô frères,
Tous ensemble communions !
   
 
   
 
 
 
copyright 2007 © Webmaster Roch-Thy