Les Grand maîtres du félibrige :
 
 
       
Frédéric Mistral
1830 - 1914
Joseph Roumanille
1818 - 1891
Théodore Aubanel
1829 - 1886
Jean Brunet
1823 - 1894
 
     
Paul Giera
1816 - 1861
Anselme Mathieu
1830 - 1895
Alphonse Tavan
1833 - 1905
 
Le Capoulié du Félibrige est le dépositaire de cette coupe.
 
 
 
Le Félibrige fut fondé le 21 mai 1854 le jour de la sainte-Estelle, au Château de Font-Ségugne à Châteauneuf-de-Gadagne dans Vaucluse, par six jeunes poètes provençaux regroupés autour de Frédéric Mistral, tous désireux de tirer leur langue de l’oubli. Ils seront les promoteurs de la renaissance linguistique et littéraire du Midi. On chercha un nom pour en désigner ces adeptes. On le trouva dans une poésie légendaire que Frédéric Mistral avait recueillie à Maillane, poésie qui se récite encore en guise de prière dans certaines familles du peuple. C'est un récitatif rimé dans lequel la Vierge Marie raconte ses sept douleurs à son fils dans une vision de saint Anselme. le mot Félibre donna le nom de Félibrige, pour désigner cette académie provençale dont l'objectif est de définir une graphie de la langue provençale, exactement comme l'aurait fait l'Académie française avec sa langue. Les Sept de Font-Ségugne Frédéric Mistral, Joseph Roumanille, Théodore Aubanel, Jean Brunet, Paul Giéra, Anselme Mathieu, Alphonse Tavan seront les premiers Académiciens. La Langue d'Oc est une langue latine possédant plusieurs dialectes : l'auvergnat, la gascon, le languedocien, le limousin et le provençal. Elle est parlée sur l'ensemble du midi de la France ainsi que dans la Val d'Aran et dans les onze vallées du Piémont d'Italie. A chaque année le jour de Sainte Estelle qui a été choisie pour patrone et d'emblème des Félibres, à cause de son nom symbolique qui rapelle une étoile à sept rayons. A la date de l'anniversaire de la fondation du Félibrige, est célébrer solennellement à cette occasion une réunion, le partage de la coupe comme il le fut au premier jour, au son des paroles de la Coupo Santo, avec émotion et fierté, tant que vivra le Félibrige il sera renouvelé.
 
 
Les Primadié
 
 
   
 
 
 
copyright 2007 © Webmaster Roch-Thy