- La fontaine :

Au bout d'une profonde gorge verdoyante, au pied d'une formidable falaise sculptée par l'érosion, jaillit la plus belle rivière du département: la Sorgue de Vaucluse, à quelques centaines de mètres du pittoresque village auquel la source a donné son nom.
Avec un écoulement total moyen de 630 millons de m3 par an, cette source est la première de France, et une des plus importantes au niveau mondial, par son volume d'eau écoulé. Elle résulte de l'émergence d'un immense réseau souterrain. Source fraîche et paisible en été, bouillonnante et impétueuse au printemps-automne, la Fontaine, véritable caprice de la nature ne cesse d'intriguer curieux et chercheurs depuis l'antiquité.
Les eaux qui bondissent à Fontaine de Vaucluse proviennent de l'infiltration des eaux de pluie et de la fonte des neiges du Monts Ventoux, des Monts de Vaucluse et de la Montagne de Lure qui représentent un impluvium de 1100 km2 et dont l'unique issue demeure la Fontaine.
Si les crues spectaculaires du printemps-automne suscitent l'étonnement et l'admiration des visiteurs (90 m3 par seconde) par contre, l'écoulement régulier durant l'été et durant les saisons d'absence de pluie reste plus énigmatique pour les spécialistes.
Réalisant des expériences de coloration dans les cours d'eau souterrains du massif calcaire, les spéléogues ont mis en évidence l'existence de collecteurs, véritables drains naturels alimentant la Fontaine de Vaucluse.
La fin du XIX° siècle voit se dérouler la première tentative de plongée du conduit noyé de la Source, et plus d'un siècle d'audacieuses explorations permettent aujourd'hui de comprendre partiellement le mystère de son fonctionnement et l'origine des eaux.
   
 
 
 
 
copyright 2006 © Webmaster Roch-Thy