Une cabosse. Un cacaoyer. La récolte. La tonte.
 
 
Après un repas d'une spécialité de cette ville de l'Attoukpou un plat à base de manioc accompagné d'une carpe braisée, nous reprenons notre chemin sous la pluie battante jusqu'à Abidjan, ou nous passerons une nuit  de repos avant notre prochaine étape, Yamoussoukro la capitale politique. Le vendredi matin tôt, nous nous rendons à la gare routière de Yopougon Siporex, prendre la première navette disponible que nous trouvons assez rapidement. Une heure après, nous voila sur la route de Yakro.
 
 
       
Le départ. Vers Yakro. Vers Yakro. Hôtel parlementaire.
 
 
       
Le plus ancien caîman. Le lac aux crocodiles. Un caïman. Le palais présidentiel.
 
 
Une belle et longue journée en perspective faite de marchands ambulants, de panes, et de contrôles routiers nous attendent. 4 heures 30 pour un trajet de 220 km environ. C'est ça l'Afrique, pas de prise de tête, le temps ne compte pas. Une fois arrivé à Yakro, après une légère collation de prise à la Résidence Bérah, nous allons déambuler dans la ville, voir le lac aux caïmans, qui ce trouve proche du palais présidentiel, la statue du premier président Ivoirien Félix Houphouët-Boigny, un aperçu sur l'hôtel parlementaire. Après une nuit de repos nous continuons la visite par la grandiose Basilique Notre Dame de la Paix. La Basilique a été bâtie le 4 février 1986, son dôme est haut de 160 m, elle fut inspirée de la basilique Saint-Pierre à Rome, peut y contenir Notre-Dame de Paris, elle est la plus haute au monde, la partie centrale de la basilique culmine à 58 m de hauteur avec 100 m de diamètre, la basilique possède la plus grande surface de vitraux au monde, peut contenir 18 000 places dont 7 000 assises.
 
 
       
Félix Houphouët-Boigny. La Basilique. La crèche. La maquette.
 
 
       
Allée principale. La Nef. Notre Dame de la Paix. Notre Dame de la Paix.
 
 
       
La vierge. Notre Dame de la Paix. Le Presbytère. Maison Pontificale.
 
 
Son allée principale fait 1000 m de long et bordée de jardins à la française. Elle a été consacrée le 10 septembre 1990 par le pape Jean-Paul II. Cette visite de terminée, il reste bien de chose à voir encore mais déjà il faut songer au retour, en attendant un taxi pour rentrer à la résidence, une dégustation de noix de coco fraîche s'impose. A 15 heures il faut ce rendre à la gare routière de Yamoussoukro pour ce rendre à Abidjan, pour être présent pour la fête du baptême du neuve, heureusement le retour fut plus rapide. Le dimanche matin c'est la communion du neuve, la cérémonie est bien différente des nôtres, plus joyeuse et animée par des chants et danses. La fête terminée, avant de rentré nous reposer, nous allons dans un bar pour y goutter un vin Ivoirien peut ordinaire.
 
 
       
Notre Dame de la Paix. Pause noix coco. Baptême du neuve. Baptême du neuve.
 
 
         
Pause à Bassam. Délire de filles. Délire de filles. Le Plakali. Petite nièce.
 
 
Ce lundi nous décidons de nous rendre à Bassam, pour la détente et faire les achats au village artisanal de quelques souvenirs promis aux proches et pour nous même, nous contactons Nide savoir s'ils veulent bien ce joindre à nous. La journée sera douce et paisible comme si le temps fut arrêté, au bord de l'océan à prendre dans un maquis une carpe et poulet grillé accompagné d'attiéké. Les jours passent vite qu'il me faut envisager de bientôt fermer mes bagages, ce préparer au retour même si le cœur n'y est pas, un dernier repas familial au KM 17 et dire un au revoir à la famille, ma jeune épouse me raccompagne à l'aéroport pour mon départ avec sa copine Nide pour ne pas être seule quand je ne serais plus là, elle est bien silencieuse, je l'a comprend mon séjour c'est passé bien trop vite mais nous nous promettons que d'ici septembre nous serons de nouveau ensemble pour fonder notre foyer. Je l'embrasse tendrement avant de prendre mon vol vers Paris, que je retrouverai, seul et triste au petit matin.
 
 
     
 
 
 
 
copyright 2009 © Webmaster Roch-Thy